Desperate gays and the city – A new boy in town

Par défaut

Je suis toute fière et quasi hystérique de vous proposer une nouvelle rubrique. Ecrite par Matt: « Desperate Gays and the city ». Je le laisse se présenter, vous allez l’adorer !

Bonjour, je me présente très rapidement, je m’appelle Matt j’ai… 30 ans… et je suis homosexuel. Très inspiré par les séries et les comédies musicales, je vous parlerai de ma vie et de celle de mes amis(es), de sexe, de fêtes, de joies, de peines en se posant la bonne question: « do you believe in love? ’cause I got something to say about it » (Madonna)

A new boy in town

Paris, capitale de la France, un matin de décembre 2006, me voilà avec ma valise gare de Lyon. J’arrive tout droit de ma province natale Perpignan! Recueillis par, ceux que j’appellerai mes parents adoptifs, C. et R. je pars m’installer à Vincennes dans leur bel appartement qu’ils (oui ce sont des hommes…) partagent depuis 10 ans.

Je ne suis pas le même chemin que mon idole Madonna. J’ai un peu d’argent en poche et surtout C. et R. sont présents à mes côtés pour me trouver un boulot qui débutera 2 jours après mon arrivée dans un grand magasin d’électroménager. Chouette, pas le temps de réfléchir, je fonce Pass Navigo en main, dans les entrailles du RER A direction La Madeleine. L’accueil n’est pas facile, il faut dire que mes collègues sont… des gros beaufs il faut le dire! … mais qu’à cela ne tienne j’enfile ma chemise rouge 🙂 je suis là pour bosser et ramasser le plus d’argent possible.

Mon jour de repos arrive et je décide comme tout gay de partir me balader dans le Marais (quartier des homosexuels) accompagné de mon guide Têtu. Dans ce guide se trouve toutes les « place to be » pour un gay. Je file donc rue du Temple, rue des Archives… Où je découvre tous ces bars avec des terrasses remplies de beaux mecs, malgré le froid, en débardeurs, rasés, en couple, entre amis. Je me sens pousser des ailes voyant tous les regards se poser sur mon passage. Mais ces ailes se brisent aussi vite qu’elles ont poussées quand un froid et une angoisse me transpercent.

Je suis SEUL!…

Ma timidité et le manque de confiance en moi reprennent le dessus, alors je marche, je marche la tête baissée en espérant ne pas être juger, sans même oser me poser pour prendre un café. Je décide de rentrer.

Comment faire pour se faire des amis dans une si grande ville? Est-ce que j’ai fait le bon choix en venant ici? Est-ce que tous ces gens que j’ai croisé ont été comme moi? Est-ce que je trouverai les mêmes amis que Brenda arrivant à Beverly hills?

Je continue de feuilleter mon magazine gay, quand je tombe sur une page dédiée aux rencontres….

XO XO

Publicités

"

  1. Bonjour, je m’appelle Gertrude… J’ai 30 balais… Et je suis clitoridienne.
    Que je sache une plume est asexuée… Il lui appartient juste d’être guillerette. Le reste aux oubliettes!

    Bien à toi l’entêtu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s