J’ai trouvé une page de lettre…

Par défaut

… datant de la guerre d’Algérie. Hier soir, rue Tronchet, sur le trottoir en face de Gap. 

Dernière page d’une lettre écrite de la main d’une femme Marcelle. Quelle tristesse de n’avoir pas le début de la lettre, quelle tristesse d’avoir perdu cette page. Un morceau de vie, d’une époque trouble et difficile où les gens se posaient des tas de questions.

 

 

N’étant pas une experte, je ne peux pas dater précisément la date. Même si Marcelle nous donne quelques indications. Vraisemblablement, elle doit dater de fin des années 50, début 60… Mes sentiments sont un peu confus face à cette trouvaille. Entre émotion et impudeur, j’étais excitée comme une puce à la première lecture. J’adore ce genre « de trucs ». Est-il possible de retrouver le destinataire de la lettre?… Sur ce, à CiaO ***

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s