Le Point éco d’A.D du 1er sept

Par défaut

Bonjour à tous,

Encore une semaine dominée par l’attente … du discours de Ben Bernanke (président de la Fed). Le seul espoir d’actions accommodantes de la part de la BCE et de la Fed permet aux marchés de tenir depuis quelques semaines. Et pendant ce temps là la situation en Chine se détériore.

1. Chine : les signes de ralentissement s’accumulent et inquiètent

Le chiffre du PMI manufacturier chinois est tombé aujourd’hui : il est en dessous de 50 (49,2 – voir section chiffres de la semaine), au plus bas depuis 9 mois. Il s’agit du chiffre officiel. L’autre chiffre calculé par HSBC est encore plus faible, à 47,8 (Vs 49,3 le mois précédent).

Lorsque l’on regarde les différentes composantes (ci-dessous) de cet indice on constate que les nouvelles commandes (demande intérieure et extérieure) se contractent assez fortement. Pas étonnant compte tenu du ralentissement de la croissance mondiale.

Les entreprises chinoises souffrent aussi fortement et le nombre de faillites s’accélère. Parmi les plus grosses entreprises chinoises un grand nombre d’entre elles appartiennent à l’Etat et sont mal gérées. Elles se sont souvent lancées dans des activités de spéculation (immobilier notamment), qui n’avaient parfois pas grand chose à voir avec leurs activités principales. Elles payent aujourd’hui ces erreurs, et souffrent du ralentissement de la croissance mondiale (donc des exportations), des dépenses de l’Etat en capital fixe aussi. Ci-dessous quelques exemples de faillites d’entreprises récentes.

Souvent, dans le cas d’entreprises publiques, l’Etat les renfloue, ce qui empêche des réactions en chaînes (effet domino), des problèmes sociaux etc. Cela dit très peu de ces sauvetages sont suivis de réformes structurelles. Ces entreprises étaient mal gérées et le restent ! Les économistes étrangers qui prédisent des temps durs à venir en Chine sont relativement nombreux, mais les économistes chinois beaucoup moins. Or cette semaine a été publiée un rapport rédigé par Li Zoujun, un membre du Conseil d’Etat, qui annonce une crise en 2013. La crise serait déclenchée par les éléments suivants :

• Une explosion de la bulle immobilière et une crise de la dette des gouvernements locaux

• Une sortie de capitaux étrangers due au ralentissement de la Chine et donc à la détérioration de son attractivité

• Une transition politique du Parti. Les nouveaux arrivants seront confrontés aux choix suivants : soit ils entretiennent cette bulle mais s’exposent à des risques encore plus élevés en 2015/2016 (on sait que les bulles finissent toujours par exploser), soit ils laissent crever la bulle.

Cette analyse rejoint un grand nombre d’éléments développés dans ma note du 12/08.

Le marché semble en tous cas anticipé une crise puisque l’indice phare, le Shanghai Composite Index, est à son plus bas depuis 2009. Regardez ci-dessous son évolution des 3 dernières années.

Face à cette dégradation de la situation économique de la Chine, les dirigeants chinois hésitent encore concernant la possibilité d’intervention. De nouveaux assouplissements monétaires ou/et relance budgétaire pourraient générer de l’inflation. Or les prix des matières premières sont déjà très élevés (prix du maïs et du soja notamment) et toute envolée du prix des matières premières engendraient très sûrement de fortes tensions sociales. Le prix du porc est particulièrement suivi car il est à la base de l’alimentation chinoise. L’augmentation du prix du maïs et du soja devrait engendrer la montée du prix du porc puisque ces chers animaux sont nourris au maïs et au soja !

En conclusion, alors que les dirigeants souhaitaient orchestrer un atterrissage en douceur de l’économie chinoise, la détérioration de l’économie chinoise laisse craindre le pire (hard landing). Aux dirigeants d’agir … ou pas.

2. La semaine en chiffre

Je viens de créer cette nouvelle section suite à des retours très constructifs et très utiles de certains de mes lecteurs. Vous y voyez les principaux chiffres de la semaine, avec une description de l’événement, le chiffre en lui même ainsi que le précédent et celui que les analystes prédisaient. Le rouge signifie que le chiffre est inférieur aux attentes des analystes, le vert signifie qu’il est supérieur. Et quand c’est neutre c’est blanc !

La situation au Japon inquiète car la production industrielle se détériore assez fortement. La confiance des consommateurs américains n’est pas non plus rassurante et la Chine s’inquiète. Cela dit, le principal événement était le discours de Bernanke lors de la conférence annuelle organisée à Jackson Hole, et son intervention a plutôt rassuré les marchés.

Il dit, sans grande surprise, que la Fed se tient prête à intervenir (QE3 ou autre mesure exceptionnelle) en cas de détérioration de la situation économique des Etats-Unis. On semble désormais assez proche d’un QE3, ça rassure les marchés. Attendons de voir les chiffres des prochaines semaines. Pour moi les chiffres actuels ne justifient pas de nouvelles mesures de la Fed dont l’impact sur l’économie réelle (emploi, croissance) sont limités alors que les risques de telles interventions (inflation, création de bulles) sont évidents.

En attendant voici les performances hebdomadaires et depuis le début de l’année des principaux indices boursiers :

La semaine prochaine sera très riche en évènements, avec notamment le discours très attendu de Mario Draghi, les chiffres PMI de Juillet, l’ISM des Etats-Unis, et le chiffre mensuel de l’emploi américain; de quoi faire bouger les marchés.

A ce sujet vous connaissez ma vue, certains marchés action sont largement surévalués et devrait subir une forte correction dans les mois qui viennent. Les mesures des banques centrales pourraient cependant retarder l’échéance et booster les marchés pour quelques semaines encore. Prudence donc…

Et voici votre calendrier pour cette semaine :

Sur ce je vous souhaite une excellente semaine, A.D

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s