Carnet de Voyage de Hugo – Ho Chi Minh Ville

Par défaut

Aller à Ho Chi Minh Ville, HCMV pour les intimes, c’est partir à la rencontre de huit millions de personnes, qui, semble-t-il, se sont toutes données rendez vous en même temps à toute heure de la journée et au même endroit : celui où je me trouvais. HCMV c’est huit millions de personnes qui vous entourent continuellement  en scooter, à pieds, à vélo, en cariole, ou en voiture. Il y a une frénésie urbaine  dans cette ville ni belle ni laide, propre, et fourmillante de vie.

La vie se passe aussi sur les trottoirs où les gens se rencontrent pour un commerce, un  verre, un dîner.  Des petites terrasses sont aménagées  devant les bars et restaurant avec des tables basses et des chaises pour enfant. (Il n’y a pas d’obesité au Vietnam) tout le monde  est au ras du sol et des pots d’échappement, et échangent joyeusement.

Après avoir pris le premier hôtel  dans le quartier des back packers qui concentre des salons de massage, bars et autres hébergements à bas prix, je me suis perdu dans le quartier et j’ai grignoté local et épicé. Derrières les immeubles entre les rues et les artères, on peut aussi  se promener dans un labyrinthe de ruelles très étroites où des immeubles peu larges  se sont élevés sans jamais recevoir la lumière du jour. La vie y est moins flamboyante, les chambres d’hotels aveugles, les scooters plus rares, mais y déambuler est grisant.

J’ai bu quelques bières dans un bar très local en discutant avec quelques touristes. Puis j’ai hasardeusement été invité par une petite dizaine de vietnamiens à participer à leurs discussions animées et à partager  sur le trottoir  leurs soixante dix bières et quelques fruits de mer, cela  jusqu’à deux heures du matin et sans vomir les épices. A Ho Chi Minh, la rue est un immense spectacle auquel on assiste ou participe avec délice.

Comme je suis impatiente de recevoir les mails de Hugo qui nous raconte son voyage! Je le découvre sous un autre angle, aventurier et avec un sens aïgu de ceux/ce qui l’entoure, tandis que vous le « rencontrez » en globe trotter. Il me tarde d’en savoir plus…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s