Carnet de voyage de Hugo – de Koh Tao à Hua Hin

Par défaut

Je passais deux journées sur l’ile de Koh Tao a profité  de bains de mer dans des criques improbables. Mon scooter était mon meilleur ami pour dévaler les routes non carossables et crevassées ou chaque virage est une épreuve pour mes freins et pour mes nerfs. Au  bout du chemin le bonheur de rencontrer une baie lovée entre deux flancs de colline ou les couleurs de la mer se marient à celle de la flore. Je passais ma nuit dans un bungalow offrant une vue sur d’imposants rochers polis par les flots et posé sur l’eau comme par magie.

Le jour d’après, je continuais mon escalade des pentes ardues de l’île pour dénicher de nouveaux points de baignade. Entre deux ploufs, je venais en aide à un couple de touristes chinois pour sortir de la pente leur deux roues mal engagé. Le mari repartait seul avec son scooter et je me sacrifiais pour transporter l’épouse éprouvée. En pleine descente des pentes, elle s’aggripait à ma taille me glissant à l’oreille : « you are good »… en scoot  sur les pentes de Koh Tao, comme de bien entendu.
Je quittais l’île en fin de soirée dans un night boat pour une nouvelle nuit bercée par la mer. Une fois atteint le continent, je longeais en train le golfe de thailande jusqu’à Hua Hin.

Publicités

Une réponse "

  1. Pingback: Carnet de voyage de Hugo – de Koh Tao à Hua Hin | Se balader et voyager à moto | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s