Ma journée – du racisme ordinaire au sourire du petit-fils du rabbin

Par défaut

Franchement, je me demande souvent pourquoi c’est à moi que les gens viennent raconter leur vie, ou pourquoi je suis toujours le témoin de trucs bizarres… ça doit être le Karma ou quelque chose comme ça. Et aujourd’hui, ma journée a été riche en petits événements marquants, qui font que la vie, je la kiffe!

La journée a super bien commencé, avec une rencontre professionnelle détonante. 2 heures de papotage cosmétique, de tartinage de textures géniales, à la maison de la Martinique, à deux pas d’Opéra. Après ça, j’ai trainé mes Doc’ sur Rivoli, en attendant de déjeuner avec ma copine de Perfect Beauty Magazine. J’ai failli me laisser tenter par une robe et un pull rose flashy en espèce de mohair angora à 10 balles (le dernier), chez H&M, mais en voyant l’étiquette Made in China, j’avoue j’ai pas pu.

Le temps d’aller faire un tour au sous-sol, je me ravisais: le pull, il en jetait grave, un peu large, il serait parfait sur un slim noir, ou un collant bien épais, et des baskets montantes. Le temps d’arriver en haut pour le sortir de son rayon, que vois-je? Une meuf était en train d’emmener l’objet de la tentation en caisse. SHIIIIT!

Plus tard, installée chez un japonais, repapotage cosmético-politique. On en a trop marre de payer des impôts. La discussion arrive sur Hollande et on se dit que franchement, lui c’est pas possible… On décide dans la foulée, que Valérie Trierweiller a une cote de sympathie qui frise le zéro absolu… et enfin que les charges patronales en France sont bien trop élévées et qu’elles n’encouragent pas la création en France. Voilà pourquoi tout le monde se barre. CQFD!

Et alors que j’adorerais aller faire du shopping avec ma copine chez Zara, je dois filer pour récuperer des documents pour le boulot et les expédier avant 16h! C’est la mission! Une fois dans le bus 72, j’assiste à un événement malheureux, que je qualifierais de racisme ordinaire. Je vous raconte.

En général, le 72 vers Saint Cloud, il est blindé de vieux. Assise au fond du bus, j’entends une vieille dame hurler contre une autre dame (black je précise) qui ne s’était pas levée pour laisser s’asseoir un vieux (qui voulait rester debout de toute façon) alors qu’il y avait en plus, plein de place derrière! La vieille de dire « vous, vous êtes Bordeaux Chesnel, et moi voyez vous, je suis au dessus! Caviar madame! » La black de répondre justement: « nous n’avons rien à nous dire, veuillez ne pas me parler madame » et blabla jusqu’à ce que la vieille descende… A mon grand désarroi, la moitié du bus était d’accord avec la vieille… Pourquoi s’est-elle adressée à la femme de couleur alors que il y avait au moins 5 personnes plus jeunes qu’elle (dont moi) ? Pauvre vieille frustrée de n’avoir pas vu le loup depuis trop longtemps… (spéciale dédicace à Mich :-))

J’arrive à la Poste à temps. OUF! Je m’apprête à prendre le métro. Un jeune homme avec une canne blanche sort d’un immeuble. Il m’interpelle « s’il vous plait madame« . Pendant une fraction de seconde, je me demande comment il a fait pour me voir. Je m’approche. Il me demande de l’aider. Il a rdv chez le podologue, mais il y a trop de sonnettes à l’intérieur de l’immeuble et il ne sait pas où sonner. J’entre avec lui dans le hall. Et je sonne pour lui. Et là, il me demande si je peux lui indiquer la colonne et la position de la sonnette… 2ème colonne de gauche et 6ème sonnette en partant du bas. Je l’entends qui répète pour mémoriser: « c’est pour les prochaines fois » me dit-il. La porte s’ouvre et une dame de l’immeuble prend le relais pour l’accompagner. « merci madame » « de rien monsieur« . Pitié faites que je ne sois jamais aveugle!

J’ai finalement repris le métro à Trocadéro. Assise face à un monsieur, avec une dame à sa droite et une dame à ma gauche. Quelques stations plus loin, les deux dames descendent, non sans nous bousculer au passage. Et là le monsieur de dire (poliment et avec le sourire) : « pardon mesdames, mais il y a un mot dans la langue française pour s’excuser quand on veut passer et que les gens se poussent... » Les dames (vite fait): « ouais pardon« . L’homme qui sourit toujours me regarde et dit: « c’est vrai, voyez-vous madame... » (ça y est encore un qui va me raconter sa vie) « … c’est mon grand-père qui m’a appris la politesse. Il disait c’est la base, depuis que tu sais parler, jusqu’à ta mort »

Et moi: « oui c’est vrai monsieur, il avait raison » Sourire et regard ailleurs. Peut-être va-t-il arrêter de me parler… Mais non: « voyez-vous madame, mon grand père qui était rabbin, avait beaucoup d’humour! Il disait toujours, il faut garder le sourire! La vie est belle! Il ne faut pas hésiter à dépenser son argent, parce que tu ne vas l’emmener dans ta tombe peut-être? » Et moi: « ah bah non… » Et je me rends compte que ses dents sont parfaitement alignées et avec un éclat surnaturel…

Et lui: « exactement! Moi je suis heureux madame! J’ai le tiercé gagnant: une femme merveilleuse, une mère et deux fils! Et je suis toujours de bonne humeur. Je n’ai jamais été en colère et je n’ai jamais tapé mes enfants! Ah ça non! en plus on a des ongles, on pourrait les blesser! ah non! jamais! » Et là, il se lève (son arrêt) en disant: « bon je passe un peu pour un fou ou un extra-terrestre, mais c’est comme ça… Allez, au revoir madame, bonne fin de journée » « Au revoir monsieur« 

En effet, ce type est sans doute un extra-terrestre, mais dans le bon sens du terme, et moi j’aime bien les gens comme ça. Un peu de folie et de sourires dans ce monde de brutes. Et comme ce monsieur, moi aussi je suis heureuse. Et j’espère que vous l’êtes aussi. Bref… Sinon j’ai franchi un cap. Vous constaterez que les gens me donnent tous du madame! Heyhey! J’ai pris du galon 🙂 Allez, à CiaO***

Publicités

"

    • Mais heu! malgré tout, j’aime bien quand ils viennent me parler 🙂 ça prouve que j’ai une tête gentille. Mais c’est vrai qu’avec toi (et ta tête de sauvage :-)) personne ne nous parle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s