Archives de Catégorie: Point Eco d’AD

Le Point Eco d’A.D. du 22/10/12

Par défaut

Bonjour à tous,

La semaine fut riche en chiffres / données macroéconomiques, et déclarations (suite au sommet Européen de jeudi et vendredi). Qu’en retenir ? Lire la suite

Le Point éco d’A.D du 30/09/12

Par défaut

Bonjour à tous,

Une fois n’est pas coutume, cette semaine a été dominée par les chiffres macroéconomiques, et non par les discours de nos chers dirigeants ou de ceux des banques centrales. Retour aux fondamentaux donc… Dans cette note je vais donc faire un point sur ces chiffres, avec un focus sur la première économie mondiale en 1ère partie, puis sur les autres en 2ème partie.

1. Etats-Unis : pas de miracle !

Si jusqu’ici l’économie américaine s’est montrée résiliente face au ralentissement de l’économie mondiale, il n’y aura pas de miracle : la relative bonne santé de l’économie américaine se détériore et devrait finir par rejoindre la bande des pays en récession.

Lorsque que l’on voit les chiffres du PIB (version finale), difficile de ne pas penser qu’on nous prend un peu pour des truffes : un PIB du 2ème trimestre annoncé auparavant à 1.7%, puis la semaine dernière à 1.3%. Not quite the same! Voici le graph montrant l’évolution du PIB américain depuis 2007 et ses différentes composantes suite à cette révision.

On est quand même bien loin des niveaux enregistrés pas plus tard que le dernier trimestre 2011. Seule la consommation des ménages permet à ce chiffre de rester positif, mais pour combien de temps, sachant que le moral / confiance des ménages n’est pas au plus haut, que leur taux d’épargne est faible (en dessous de 4%), et que certaines indemnités accordées à certaines catégories de la population expirent à la fin de l’année et pourraient ne pas être renouvelées ?

Cela dit, même si la révision du PIB n’est pas une bonne nouvelle, la grosse surprise de la semaine dernière fut sans nul doute les chiffres de commandes de biens durables. -13.2% (variation mensuelle) ! Une telle baisse n’avait pas été enregistrée depuis 2009 ! Regardez donc le graph ci-dessous qui montre la variation de ce chiffre depuis 2003.

Une telle baisse impactera sans nul doute l’industrie américaine.

Les ventes de logements neufs et ventes de logement en attente (ventes de logements sur le point d’être vendus) déçoivent aussi. 373k Vs 380k prévus pour le premier chiffre, et -2.6% Vs -0.7% prévus pour le 2ème. On a beaucoup entendu parler de reprise du secteur de l’immobilier ces dernières semaines. Je vous l’ai dit, cet enthousiasme m’apparait bien prématuré. 

Les chiffres hebdomadaires de l’emploi sont par contre meilleurs que prévus. Il n’y a pas eu que des mauvaises nouvelles !

Beaucoup de chiffres importants seront publiés cette semaine, et notamment l’indice ISM ainsi que les chiffres mensuels du chômage ; à suivre de près.

2. La semaine en chiffres

On a parlé des chiffres américains. Pas grand-chose à signaler du côté de la zone Euro, ni des autres pays. Les anglais, eux, n’ont pas cette manie américaine d’afficher des chiffres puis de les réviser le plus souvent à la baisse ! L’économie anglaise se contracte, l’économie française, elle, stagne (0% de croissance). Je ferai un point sur la France dans les semaines à venir. Son avenir est loin d’être rose, et les mesures annoncées par ce très cher Hollande ne devraient pas aider l’économie française dans les mois à venir.

Cette semaine on regardera avec attention l’indice ISM (Etats-Unis), le PIB de la zone Euro et les chiffres mensuels de l’emploi aux Etats-Unis.

3. Une semaine sur les marchés

Comme je vous l’ai indiqué en introduction, les marchés reviennent progressivement sur les fondamentaux. Dans ce contexte il n’est pas surprenant de voir beaucoup de rouge !

Les marchés actions baissent, et les obligations souveraines allemandes et américaines font office de valeur refuge. L’or et l’argent bougent peu. Après les fortes hausses enregistrées sur les métaux précieux ces dernières semaines, une pause était nécessaire.

Sur ce je vous souhaite une excellente semaine,        A.D

Le Point Eco d’AD du 08/09

Par défaut

Bonjour à tous,

Wow, quelle semaine ! Elle s’annonçait animée et on n’a pas été déçu. Beaucoup de chiffres macro, et une intervention de super Mario qui a enflammé les marchés. Suite à cette intervention je vous propose un point sur la situation en zone Euro. Ensuite on décortiquera un peu les dernières nouvelles macro.

  1. La zone Euro : un vrai tournant ou un feu de paille ? Lire la suite

Le Point éco d’A.D du 1er sept

Par défaut

Bonjour à tous,

Encore une semaine dominée par l’attente … du discours de Ben Bernanke (président de la Fed). Le seul espoir d’actions accommodantes de la part de la BCE et de la Fed permet aux marchés de tenir depuis quelques semaines. Et pendant ce temps là la situation en Chine se détériore. Lire la suite

Le Point Eco d’A.D du 12/08

Par défaut

Bonjour à tous,

On a beaucoup parlé de la zone Euro ces derniers temps. Comme il n’y a pas eu d’évènements majeurs concernant cette zone cette semaine, on va se concentrer sur la Chine et les Etats-Unis.

1. Le dragon ne rugit plus

Cette semaine fut riche en statistiques / chiffres venus de Chine. Ils sont plus mauvais / moins bons qu’attendu par les analystes et confirment la décélération de l’économie chinoise.

Le dragon s’essouffle, en voici la preuve en chiffres : Lire la suite

Le Point Eco d’A.D du 06/08

Par défaut

Bonjour à tous,

Les semaines se suivent… et se ressemblent. Nous sommes désormais habitués aux grandes annonces des politiques ou dirigeants de la BCE, de décisions qui sont censées changer la face du monde et sauver la zone Euro, et qui s’avèrent souvent décevantes. Super Mario a encore frappé ! Après le «on fera tout ce qui est nécessaire pour préserver l’Euro, et croyez moi, ça sera suffisant», pas grand-chose … Revenons sur cette semaine riche en évènements.

1. L’Allemagne est encerclée !

Sacrée pression sur l’Allemagne pour qu’elle assouplisse ses conditions à l’aide des pays de la zoneEuro en difficulté … On connaissait la pression exercée par les dirigeants de la BCE et des autres pays de la zone Euro, mais maintenant c’est Obama qui fait aussi pression sur l’Allemagne : il a envoyé cette semaine Timoty Geithner en Allemagne, pour rencontrer Schauble (tout puissant ministre des finances allemand), alors qu’il était tranquillement en vacances sur l’île de Sylt ! Objectif : convaincre l’Allemagne d’autoriser la BCE à racheter des obligations souveraines sans conditions imposées aux pays. Obama veut en effet être réélu et sait bien qu’une aggravation de la zone Euro et une possible chute des marchés n’aideraient pas à sa réélection. Lire la suite